Les institutions africaines de recherche et de vulgarisation lancent la deuxième édition du Défi relatif à la gestion des connaissances pour le développement agricole (KM4AgD)

Story by: Benjamin Abugri, Daniel Peprah & Sophia Amoah (FARA) Accra, Ghana

L’atelier virtuel de lancement de la deuxième édition du KM4AgD (2022) s’est tenu le 10 juin 2022 dans le cadre du Défi et de la Conférence placés sous le thème « Renforcer l’écosystème des connaissances en Afrique en vue d’atteindre les objectifs du PDDAA et de la Déclaration de Malabo fixés pour 2025 ». M. Benjamin Abugri, Spécialiste en chef de la gestion des connaissances, de l’apprentissage et de la communication a animé l’atelier au nom du groupe de travail « Gestion des connaissances » des institutions anciennement en charge du Pilier 4 du PDDAA [i]. Les membres du groupe de travail « Gestion des connaissances » ont à tour de rôle présenté tous les vingt-cinq participants à l’édition 2022 du Défi, d’une durée de trois mois, choisis par voie de concours dans quinze pays d’Afrique, aux plus de 160 participants à l’atelier.

Les autres membres du groupe de travail « Gestion des connaissances » sont M. Andri Raso de l’AFAAS, Mme Bridget Kakuwa du CCARDESA, M. Ben Moses Illakut de l’ASARECA et M. Amadou Ngaido du CORAF. M. Michael Victor a, au nom du One CGIAR, présenté les sept participants des centres du CGIAR.

From Left Dr. Andreas Brandner, K4DP – Ms Bridget Kakuwa, CCARDESA – Mr Benjamin Abugri, FARA

Dans son allocution de bienvenue, Dr Yemi Akinbamijo, Directeur exécutif du FARA a reconnu le Défi relatif au KM4AgD comme étant le projet phare pour le développement de la recherche agricole pour le développement (AR4D) en Afrique axé sur le savoir. Il a évoqué les réalisations des gestionnaires du savoir formés et certifiés lors de l’édition 2021 du Défi relatif au KM4AgD. Au nombre de ces réalisations figurent la Déclaration d’Accra sur le programme KM4AgD pour l’Afrique et la production de politiques nationales de gestion des connaissances et des stratégies structurelles pour plus de 20 systèmes nationaux de recherche et de vulgarisation agricoles. Il a rappelé que l’édition 2022 du Défi relatif au KM4AgD visait à améliorer la saisie, la diffusion et l’utilisation des connaissances dans l’agriculture africaine. Il a également indiqué que le FARA, l’AFAAS, l’ASARECA, le CCARDESA et le CORAF étaient déterminés à mettre en œuvre le Défi relatif au KM4AgD et invité les principaux partenaires et autres acteurs clés du système d’innovation agricole en Afrique à appuyer l’initiative. Il a ensuite remercié le One CGIAR pour s’être associé à l’initiative.

Dr Aggrey Agumya, Directeur de la recherche et de l’innovation au FARA a remercié les dirigeants des institutions du PDDAA-XP4 pour leur engagement sans faille et invité les Directeurs exécutifs à présenter leurs observations et leurs messages de bonne volonté.
Dr Enock Warinda, Directeur exécutif de l’ASARECA, qui est également Président du Conseil consultatif, a, dans ses remarques, souligné que « l’ASARECA reconnaissait qu’une amélioration de la gestion et de l’accès à des connaissances et informations à jour était essentielle à la prise de décisions en connaissance de cause. Il a encouragé tous les participants à tirer le meilleur parti du Défi. Selon Dr Emmanuel Njukwe, Directeur de la recherche et de l’innovation du CORAF, qui s’exprimait au nom du Directeur exécutif, le CORAF est prêt à promouvoir la gestion des connaissances non seulement dans l’espace CORAF mais également auprès des partenaires. Dr Cliff Dlamini, Directeur exécutif du CCARDESA, a quant à lui souligné que les organisations qui accordaient la priorité à la gestion des connaissances prospéraient davantage que celles qui ne le faisaient pas. Il a réitéré la conviction du CCARDESA que le Défi relatif au KM4AgD permettrait d’améliorer le processus d’application des connaissances.

from left; Marc Ghislain Bappa Se, AFAAS – Cameroun Bridget Kakuwa MSc Information & Knowledge Manager at CCARDESA, Paul; Atsu Agbemenya YPARD Africa – Ghana

Dr Silim Nahdy, Directeur exécutif de l’AFAAS a dans son allocution mentionné l’idée erronée selon laquelle une seule entité sera en mesure de gérer les informations et a rappelé l’importance des partenariats dans la gestion des connaissances. Par ailleurs, M. Victor Michael, Directeur de la communication et de la gestion des connaissances de l’Institut international de recherche sur le bétail, (ILRI) s’exprimant au nom du One CGIAR, a affirmé l’importance de la gestion des connaissances dans la diffusion d’informations implicites et explicites. Dr Sarah Cummings, Directrice du Knowledge for Development Partnership (K4DP), a réaffirmé que les partenariats étaient essentiels pour améliorer les résultats attendus de la gestion des connaissances. Elle a rappelé aux participants que ces partenariats ne seront pas établis au cours de la période de trois mois mais devront être intégrés et maintenus.

Dr Amin Belhamissi, spécialiste technique au FIDA, a au nom des bailleurs de fonds reconnu que l’Afrique disposait d’énormes quantités de connaissance et affirmé l’appui indéfectible du FIDA et de la Commission européenne à l’initiative KM4AgD par le biais du programme PDDAA-XP4 financé par la Commission européenne et géré par le FIDA. L’objectif général du programme PDDAA-XP4 est de permettre à la recherche et à l’innovation dans le domaine agricole, y compris aux services de vulgarisation de contribuer efficacement à la sécurité alimentaire et nutritionnelle, au développement économique et à l’atténuation des changements climatiques en Afrique. Le défi annuel a pour objectif de renforcer les capacités appropriées, de créer des communautés de pratique pour la gestion des connaissances et de renforcer l’écosystème de connaissances en vue d’accélérer la réalisation des objectifs de la Déclaration de Malabo sur le PDDAA d’ici 2025 et les ODD d’ici 2030.
Le Défi est mis en œuvre à travers une approche intégrée, stratégique, éducative et transformationnelle. En 2021, lors de la toute première édition, trente (30) participants de 20 pays, qui avaient satisfait à toutes les exigences rattachées aux trois mois du défi, ont été certifiés en tant que « gestionnaires du savoir pour le développement durable » par les partenaires du PDDAA-XP4, le K4DP, les universités partenaires (Université de Makerere et Université internationale de Namibie) et le GFAR (FAO). En outre, vingt (20) politiques nationales de gestion des connaissances, vingt-six (26) stratégies organisationnelles de gestion des connaissances et dix (10) fiches d’information thématiques ont été élaborées et intégrées au niveau national.

Group photo from the Maiden Edition of KM4AgD Conference held in Accra, Ghana (2021)

La deuxième édition du Défi se déroulera du 11 juin au 9 septembre 2022. Les conclusions seront communiquées par le biais d’une conférence continentale sur le KM4AgD prévue à Accra (Ghana) dans la semaine du 12 au 16 septembre 2022. Soyez à l’affût de l’appel à inscription.

Pour les faits marquants de l’édition 2021 du Défi, veuillez regarder la vidéo.

Pour de plus amples détails sur le Défi relatif au KM4AgD, veuillez consulter www.km4agd.faraafrica.org ou prenez contact avec babugri@faraafrica.org en mettant en copie dpeprah@faraafrica.org

[i] Le consortium du PDDAA-XP4 comprend le Forum pour la recherche agricole en Afrique (FARA), le Forum africain des services de conseil agricole (AFAAS), le Centre de coordination de la recherche et du développement agricoles de l’Afrique australe (CCARDESA), l’Association pour le renforcement de la recherche agricole en Afrique de l’Est et du Centre (ASARECA) et le Conseil Ouest et Centre africain pour la recherche et le développement agricoles (CORAF).

Leave A Comment

X