AVIS DE RECRUTEMENT POUR LE POSTE DE DIRECTEUR EXÉCUTIF DU FARA

AVIS DE RECRUTEMENT POUR LE POSTE DE DIRECTEUR EXÉCUTIF DU FARA

 

 

 

 

 

INTRODUCTION  

 

Le Forum pour la recherche agricole en Afrique (FARA) est l’organisation faîtière continentale chargée de coordonner et de promouvoir la recherche agricole pour le développement (AR4D). Le FARA est l’organe technique de la Commission de l’Union africaine pour les questions relatives aux sciences agricoles, à la technologie et à l’innovation.  À ce titre, le FARA était l’institution chef de file chargée du volet recherche agricole, diffusion et adoption des technologies (Pilier IV) du Programme détaillé de développement de l’agriculture africaine (PDDAA). Le FARA coordonne actuellement le réseau de recherche et de vulgarisation techniques du PDDAA et la mise en œuvre de l’Agenda scientifique pour l’agriculture en Afrique.

Le FARA a été créé en 2002 et a son siège à Accra au Ghana. Il offre une plateforme permettant aux parties prenantes de la recherche agricole et de l’innovation en Afrique de discuter, d’établir un réseau de contacts, de former des partenariats et de participer à des actions collectives dans le but de donner suite aux possibilités et de relever les défis auxquels sont confrontés les systèmes agricoles et alimentaires du continent. En outre, le FARA fait connaître la position africaine sur la recherche agricole et l’innovation au niveau de forums mondiaux tels que le Forum mondial de la recherche agricole (GFAR) et d’autres instances connexes, notamment le Sommet des Nations Unies sur les systèmes alimentaires (UNFSS), la Conférence des Parties (COP), etc.

 

OBJECTIF GÉNÉRAL

 

Cette mission a pour objectif de recruter une personne qui fournira une orientation stratégique et assurera une gestion visant àe mener à bien la mission du FARA. Il/elle établira et maintiendra des relations stratégiques avec diverses parties prenantes (décideurs, institutions nationales de recherche et de vulgarisation agricoles, agriculteurs, secteur privé, ONG, universités, organisations sous-régionales, CGIAR, partenaires au développement, etc.) avec qui le FARA collabore et sur lesquels il s’appuie pour atteindre ses objectifs.

 

PRINCIPALES RESPONSABILITÉS

 

1.     ORIENTATION STRATÉGIQUE ET LEADERSHIP INSTITUTIONEL

  • Diriger l’élaboration et la mise en œuvre de la stratégie du Forum.
  • Fournir vision et leadership dans le domaine de la planification stratégique et opérationnelle et la mise en œuvre.
  • Diriger la définition des principaux objectifs stratégiques et des plans/objectifs stratégiques à long terme du FARA (le Forum).
  • Élaborer des indicateurs clés de performance (ICP) et des jalons pour mesurer les progrès réalisés dans la mise en œuvre des stratégies et des objectifs identifiés.
  • Diriger et fournir des orientations concernant les activités quotidiennes du Secrétariat du FARA.
  • Superviser la mise en œuvre de la stratégie de gestion des risques du Secrétariat en veillant à ce que les risques institutionnels et opérationnels soient identifiés, gérés, et atténués.
  • Appliquer une tolérance zéro à l’égard de la corruption, de la mauvaise gestion financière et autres agissements répréhensibles.
  • Promouvoir une culture de travail alignée sur la proposition de valeur et l’orientation stratégique du FARA. Élaborer, passer en revue le plan stratégique du FARA et superviser la mise en œuvre de procédures adéquates pour le changement et la croissance.
  • Concevoir et adopter des approches pour maintenir le rôle de premier plan que le FARA joue sur le continent.
  • Établir et renforcer les partenariats stratégiques et assurer la visibilité et le positionnement concurrentiel du FARA dans les différents secteurs concernés.
  • Être membre de droit du Conseil d’administration.

 

2.    GESTION OPÉRATIONNELLE, PROGRAMMATQUE ET DES RESSOURCES HUMAINES

 

  • Superviser la gestion opérationnelle des ressources humaines du Secrétariat du FARA conformément aux politiques et procédures institutionnelles.
  • Superviser l’équipe de direction.
  • Veiller à ce que le Secrétariat dispose des talents nécessaires pour les besoins actuels et nouveaux grâce à un processus de recrutement et de sélection efficace.
  • Veiller au respect des lois, règlements et accords applicables.
  • Maintenir le moral et l’efficacité du personnel ainsi que l’équité entre les membres du personnel grâce à un examen régulier des conditions d’emploi, des mesures incitatives, des politiques et procédures relatives au personnel et des activités de mise à niveau des compétences, si nécessaire.
  • Superviser l’élaboration des rapports sur l’état d’avancement de la mise en œuvre du programme du FARA à soumettre au Conseil d’administration.
  • Veiller à ce que des pratiques opérationnelles normalisées soient en place et passées régulièrement en revue pour améliorer la performance globale de l’institution.
  • Veiller au respect des règles et réglementations relatives à la gestion du Secrétariat approuvées par le Conseil d’administration.
  • Assurer une communication efficace entre la direction et le personnel en vue d’assurer une culture axée sur le service au Secrétariat.
  • Créer un cadre de responsabilisation des employés et rendre compte de la performance globale du Secrétariat au Conseil d’administration.

 

3.     AMÉLIORATION DE LA GOUVERNANCE

 

  • Servir d’intermédiaire entre le Secrétariat du FARA et le Conseil d’administration.
  • Offrir, en qualité de porte-parole principal sur les questions relatives à la recherche et au développement agricoles, un soutien au Président du Conseil d’administration.
  • Organiser et gérer toutes les réunions du Secrétariat du FARA en concertation avec le Président du Conseil d’administration.
  • Veiller à ce que le Conseil d’administration reçoive des informations suffisantes pour lui permettre de prendre les décisions qui s’imposent.
  • Guider la mise en œuvre des décisions du Conseil d’administration.
  • Tenir le Conseil d’administration informé des efforts de gestion des risques y compris les risques stratégiques et opérationnels du Secrétariat.
  • Remplir les fonctions de secrétaire du Conseil d’administration. ii). Informer le Conseil d’administration des progrès réalisés dans la gestion des affaires et dans la mise en œuvre du mandat. iii). Offrir un soutien administratif et technique au Président et au Conseil d’administration. En qualité de secrétaire du Conseil d’administration, aider le Président du Conseil à élaborer et communiquer l’ordre du jour des réunions du Conseil d’administration.

 

4.     GESTION FINANCIÈRE, DES RISQUES ET CONTRÔLE DU RESPECT DES RÈGLES

 

  • Assurer le leadership dans la gestion des ressources financières du Secrétariat pour garantir la viabilité de l’institution.
  • Veiller à maintenir les dépenses du FARA dans les limites du budget annuel approuvé par le Conseil d’administration.
  • Superviser l’élaboration des plans de travail, des budgets et des états financiers annuels du FARA et les soumettre pour approbation au Conseil d’administration.
  • Superviser l’évaluation des principaux risques auxquels est exposé le FARA et veiller à leur suivi et gestion.
  • Veiller à ce que des systèmes efficaces de contrôle financier interne et de système intégré de gestion soient en place.
  • Veiller à ce que le FARA dispose de systèmes appropriés pour lui permettre de mener ses activités de manière légale et éthique.
  • Veiller à ce que des rapports précis, opportuns et bien étayés soient élaborés et communiqués conformément aux politiques et procédures financières et administratives existantes.
  • Veiller à ce que les comptes du FARA soient vérifiés conformément aux règlements et procédures financières.

·        Veiller à ce que le FARA atteigne ses objectifs de manière fiable, lève toute ambiguïté et fasse preuve d’intégrité conformément aux politiques et processus et assurer le respect de l’accord de siège.

·        Identifier et atténuer ou exploiter les risques qui pourraient entraver ou profiter au FARA dans la réalisation de ses objectifs.

 

5.     MOBILISATION DES PARTIES PRENANTES ET RELATIONS EXTÉRIEURES

 

  • Être le principal interlocuteur du FARA au niveau continental et sous-régional, dans les communautés économiques régionales (CER) et autres forums internationaux en vue d’accroître la visibilité et l’action collective.
  • Promouvoir et nouer des partenariats avec des institutions compétentes qui participent aux programmes de recherche et d’innovation en agriculture dans le domaine de l’AR4D et aux niveaux sous-régional, continental et mondial.
  • Effectuer des déplacements fréquents pour représenter le FARA dans des forums pertinents et lors de rencontres bilatérales.

 

 

6.     GESTION DES RELATIONS, MOBILISATION DES RESSOURCES

 

  • Mobiliser et tirer parti de la force des relations et des réseaux dans les secteurs public et privé pour accroître l’impact et la marque FARA.
  • Superviser la conception et le déploiement de stratégies de mobilisation de ressources pour soutenir la réalisation de la mission du FARA.

 

7.     GESTION DES RESSOURCES HUMAINES, DES FINANCES ET DES SYSTÈMES

 

  • Veiller à ce que des responsabilités stratégiques et opérationnelles soient conçues pour le personnel, les finances et les systèmes du FARA qui appuient la croissance du programme et garantissent l’efficacité.
  • Assurer la mise en place de systèmes efficaces pour suivre et évaluer la performance du FARA et donner une orientation en vue de garantir la visibilité institutionnelle ainsi que la viabilité et la santé financière et opérationnelle de l’organisation.
  • Veiller au maintien d’un milieu de travail sain, productif et favorable et une culture qui encourage et permet au personnel de réaliser son potentiel.

 

8.     DURÉE DU MANDAT  

 

Le Directeur exécutif du FARA est nommé par l’Assemblée générale sur recommandation du Conseil d’administration après un processus compétitif de sélection et de recrutement international. Le Directeur exécutif est nommé pour une durée déterminée qui ne devrait pas dépasser cinq (5) ans avec possibilité d’un seul renouvellement qui ne devrait pas non plus dépasser cinq (5) ans.

 

9.    LOCALISATION

Le Directeur exécutif sera basé au Secrétariat du FARA à Accra (Ghana).

 

10.  RATTACHEMENT HIÉRARCHIQUE

 

Le poste de Directeur exécutif relève du Conseil d’administration et plus précisément du Président du Conseil d’administration.

 

 

 11.  EXPÉRIENCES ET QUALIFICATIONS REQUISES

 

La personne retenue devra posséder les compétences suivantes :

 

Formation

 

Être titulaire d’un diplôme d’études supérieures post-universitaire en sciences agricoles, biologiques, sociales et économiques ou dans des disciplines connexes d’une université reconnue.

 

Expérience pertinente

  • Un doctorat ou un MBA est un atout.
  • Avoir un minimum de quinze (15) ans d’expérience avérée en leadership dans le domaine de la recherche agricole technique pour le développement dont dix (10) à titre de cadre supérieur, en gestion d’entreprise/des ressources humaines et dans un rôle de coordination dans une organisation similaire.
  • Disposer d’une expérience à un poste similaire est préférable.
  • Avoir une connaissance approfondie du programme, des projets, de l’orientation stratégique et du mandat du FARA.
  • Avoir une bonne compréhension de la dynamique qui existe entre le FARA, les OSR, l’AFAAS et d’autres institutions de l’écosystème de l’AR&D africain.
  • Avoir une excellence connaissance des questions de recherche agricole pour le développement en Afrique.
  • Être un excellent communicateur et avoir de bonnes compétences interpersonnelles et la capacité de bâtir le consensus et gérer les conflits.
  • Posséder une expérience avérée en matière de mobilisation de ressources notamment auprès des partenaires africains et de la communauté internationale.
  • Aptitude démontrée à établir et maintenir des partenariats.

 

Compétences requises

 

Pour réussir dans ce rôle, le candidat ou la candidate devra démontrer :

  • Sa capacité à définir des objectifs clairs et motiver les collaborateurs à les atteindre.
  • Des compétences interpersonnelles et en travail d’équipe exceptionnelles et une aptitude confirmée à motiver, à gagner la confiance et à inspirer tout en déléguant de manière appropriée en vue de se concentrer sur des questions stratégiques.
  • Une connaissance approfondie et un soutien sans faille pour les engagements du PDDAA-Malabo dans le cadre de la communauté de l’AR4D et d’une meilleure compréhension du PDDAA-.
  • Des aptitudes innovantes en matière de financement et de mobilisation de ressources qui peuvent conduire à rechercher d’autres sources de revenu et de modèles d’affaires.
  • Des qualités de leader, de réflexion stratégique et des compétences dans la gestion des ressources humaines.
  • Des compétences en matière de planification et de coordination.
  • Des compétences sociales, en négociation et diplomatiques.
  • Des compétences dans la gestion des ressources financières.
  • De bonnes compétences en matière de présentation et de rédaction de rapports.
  • Une orientation vers les résultats, le professionnalisme, la responsabilité et la proactivité.
  • La capacité à influencer et à gérer les attentes des cadres supérieurs.
  • L’aptitude à travailler de façon autonome et au sein d’équipes multidisciplinaires dans des environnements culturels divers ainsi qu’à prendre des mesures pour atteindre les objectifs en vue d’assurer une réussite collective.
  • De solides compétences en matière de relations interpersonnelles, du tact et de la patience.
  • La capacité et la volonté à travailler sous pression et à supporter un rythme intense de voyages.
  • La crédibilité et l’influence auprès des bailleurs de fonds, des investisseurs, des parties prenantes nationales et des organisations partenaires.
  • Une saine gestion opérationnelle, financière et des risques.

 

Compétences et responsabilités en matière de contrôle

  • Une aptitude confirmée à traduire la vision en stratégie efficace.
  • Une aptitude à accomplir plusieurs tâches simultanément et à établir l’ordre de priorité des tâches dans un contexte de demandes concurrentes.
  • Une bonne connaissance des langues de travail de l’Union africaine (français, anglais et arabe) est un atout.

 

Candidatures

Les candidats (candidates) sont invité(e)s à envoyer une lettre de motivation montrant qu’ils ont les compétences requises ainsi qu’un curriculum vitae détaillé précisant les noms, adresses physiques et électroniques de trois personnes susceptibles de fournir une lettre de recommandation à l’adresse suivante :

Le Président

Comité consultatif du recrutement

PMB CT 173, Cantonments, Accra,

Email :  sendcv@africsearch.com

 

La date limite de soumission des candidatures est fixée au 30 juillet 2022.

Seuls les candidats présélectionnés, qui remplissent les conditions énumérées ci-dessus seront contactés.

Nous vous invitons à en apprendre davantage sur le FARA en visitant notre site Web  https://faraafrica.org

 

Nous offrons un milieu de travail convivial, diversifié tenant compte des sexospécificités. Nous encourageons particulièrement les candidatures de femmes qualifiées et de communautés sous-représentées.  Le niveau de rémunération correspond à l’ancienneté de la nomination.

 

Leave A Comment

X