LE FARA (TAAT_CDTO) COLLABORE AVEC AFRICASEEDS DANS LE CADRE DE LA CONCEPTUALISATION DU PORTAIL AFRICAIN DE CONNAISSANCES SUR LES SEMENCES

Le Forum pour la recherche agricole en Afrique (FARA) a, à travers le Catalyseur de la Convention pour le renforcement des capacités et la diffusion des technologies du Programme Technologies pour la transformation de l’agriculture en Afrique (TAAT_CDTO) et AfricaSeeds organisé une réunion de lancement du processus de conceptualisation et d’élaboration de son Portail de connaissances sur les semences (SKG). Le SKG devrait fournir un guichet unique informatique de données polyvalentes, accessible et qui répond aux besoins de planification, de suivi et d’évaluation de la performance du secteur des semences. Le Portail de connaissances sur les semences s’inscrit également dans le cadre des efforts visant à optimiser les bases de données et les systèmes d’information du FARA (FARADataInformS).  La réunion s’est tenue du 11 au 14 février 2019 à l’hôtel Volta à Akosombo, Ghana.

La réunion a vu la participation de plusieurs parties prenantes du secteur des semences y compris un représentant de la Banque africaine de développement (BAD), Dr Jonas Chianu, qui est également Coordinateur du Programme TAAT, de représentants du FARA, du CORAF, de la Commission de l’Union Africaine (CUA), de AfricaSeeds et des dirigeants nationaux des Conseils des semences du Ghana, de la Côte d’Ivoire, de la Gambie, du Nigeria, du Burkina Faso, de la Sierra Leone, du Mali, du Sénégal, du Kenya, de la Tanzanie, de la Zambie et du  Zimbabwe. Le ministre de l’Agriculture de la République du Ghana, Dr Owusu Afriyie Akoto était l’invité d’honneur. Il s’est vu attribuer le titre de « Champion africain des semences » pour sa passion et pour son innovation dans le domaine des semences. De ce fait, le Ghana a obtenu des résultats rapides à travers l’initiative « Planter pour produire de la nourriture et des emplois » du gouvernement ghanéen.

Les participants lors de la réunion de lancement du FARA-AfricaSeeds SKG

Dans sa déclaration liminaire, Dr Miezah, Directeur exécutif de AfricaSeeds, s’est félicité de la collaboration avec le FARA et a affirmé que « Africaseeds se réjouissait à l’idée que le FARA pourrait devenir un partenaire technique de poids du SKG. Africaseeds se félicite également de tirer profit des liens avec les banques de données agricoles existantes du FARA et de ses perspectives d’hébergement du SKG. Le FARA a également démontré cette semaine qu’il pouvait rallier les membres du TAAT qui peuvent à la fois contribuer au développement du SKG et bénéficier de ses résultats ».

 

De gauche à droite : Dr Jonas Chianu (BAD), Dr Miezah (AfricaSeed), Dr Owusu Afriyie Akoto (ministre de l’Alimentation et de l’Agriculture du Ghana) et M. Krishan Bheenick (FARA)

Le Portail de connaissances sur les semences est un important instrument d’amélioration de l’accès des parties prenantes du FARA aux semences de qualité privilégiées par les agriculteurs. Tout ceci se passe avec en toile de fond la pénurie de plants nécessaires pour la mise à l’échelle des technologies agricoles visant à accroître la production et la productivité. Les enseignements tirés des activités menées en 2018 dans le cadre du TAAT ont montré que le processus de généralisation des technologies dépendait de la vitesse de multiplication et la disponibilité des semences. Face à ces lacunes en termes de capacités recensées, le FARA rassemble les éléments essentiels des efforts précédemment déployés pour renforcer le système des semences. Ces mêmes efforts seront déployés en vue de favoriser la distribution de semences dans les conventions.  L’approche de l’EcoSIB est notamment étendue en vue de sensibiliser les parties prenantes.  Par conséquent, prendre part aux discussions avec les parties prenantes de AfricaSeeds est l’occasion de consolider la fonction de catalyseur du CDTO du FARA tout en se conformant au cadre du PDDAA-Malabo.

 

Les représentants du TAAT_CDTO du Ghana, de la Côte d’Ivoire, de la Gambie, du Nigeria, du Burkina Faso, de la Sierra Leone, du Mali, du Sénégal, du Kenya, de la Tanzanie, de la Zambie et du Zimbabwe

La réunion a par ailleurs également donné au FARA (et par conséquent au TAAT_CDTO) l’occasion de recueillir des informations sur l’organisation de la chaîne de valeur des semences, validée par les parties prenantes présentes de façon à ce que des ressources pédagogiques puissent être développées en vue du renforcement des capacités au sein des chaînes de valeur du TAAT. C’est d’autant plus important qu’un grand nombre des indicateurs du TAAT sont basés sur la disponibilité des semences. L’Unité de coordination du projet TAAT a souscrit à l’initiative du FARA de collaborer avec AfricaSeeds.

À la fin de l’atelier, les participants ont, compte tenu de tous les processus et les délibérations ayant eu lieu lors de la réunion de quatre jours, adopté à l’unanimité le présent communiqué.

 

Nous sommes sur Facebook et Twitter avec le hashtag #TAAT_CDTO et #SKGAfrica.

Share

Leave A Comment